Le festival des lanternes, qu'ès aquo ?

by romain / fév 12, 2018 / 0 comments

Présenté pour la première fois en Europe, le Festival des Lanternes de Gaillac s’est déroulé du 1er décembre 2017 au 31 janvier 2018. Dans le cadre du projet de jumelage avec la ville chinoise de Zigong, la ville tarnaise présentait tous les soirs un spectacle féérique à tous les visiteurs. Retour sur cette première édition du Festival des Lanternes de Gaillac, qui fut un véritable succès.

Un festival haut en couleur

A la nuit tombée, le parc Foucaud de Gaillac prenait des airs de ville chinoise. Dragons en porcelaine, chapiteaux illuminés, tout était fait pour plonger les visiteurs dans un univers magique aux accents asiatiques. Né du projet de jumelage entre Gaillac et Zigong, ce festival a ravi près de 100 000 personnes entre l’ouverture le 1er décembre et la clôture le 31 janvier 2018. Zigong justement, est surnommée « la ville des lanternes ». Cette ville de trois millions d’habitants située dans la province du Sichuan est à l’origine du fameux Festival des Lanternes qui fut ensuite exporté à Shangaï ou bien encore à Pékin.

Le but du festival était simple, faire découvrir aux français et à l’Europe la culture chinoise au travers des quelques cent structures illuminées du festival. De nombreux artistes chinois avaient fait le déplacement pour l’installation du festival, ce qui permis aux restaurants et hôtels de la région de faire le plein. Entre les visiteurs et les organisateurs, les retombées furent appréciables pour tout le monde. En effet, le festival attira des visiteurs de l’Europe entière. Simples touristes en vacances ou bien visiteurs venus spécialement pour le festival, tout le monde pu profiter du spectacle. Et la météo, relativement clémente pour la période, participa au succès de cette manifestation.

Même le marché, situé non loin du festival, à profiter de cette arrivée de touristes. Les six restaurants éphémères tournaient à plein régime et les allées du marché étaient pleines. Voici la vidéo officielle du Festival des Lanternes : 

Des structures gigantesques

Outre l’immense pagode de 18 mètres de haut, baptisée pour l’occasion « Temple du Soleil », l’attraction principale de ce festival était sans nul doute le dragon de porcelaine de près de 70 mètres. Cette structure d’acier était recouverte de milliers d’assiettes en porcelaine, illuminées par de magnifiques jeux de lumières. Sa tête pouvait même pivoter sur elle-même, donnant l’illusion d’un vrai dragon sorti de l’imaginaire chinois. En plus de cette deux majestueuses structures, les quelques quarante-quatre artistes et ouvriers chinois avaient également illuminés les arbres ou bien encore installé des pandas, animal symbole de l’empire du milieu. Une scène avec des représentations du théâtre du Sichuan était également présente à côté de quelques bambous Une véritable plongée dans la chine du XVème siècle, à la fois mystérieuse et majestueuse.

Selon nos sources, le Festival des Lanternes devrait prendre l’an prochain la direction de Casablanca au Maroc. Espérons que pour la ville marocaine, ce prochain Festival des Lanternes soit une aussi belle réussite que cette édition tarnaise.