Un cortège, deux grands gardiens et une défaite

by romain / mar 12, 2018 / 0 comments

Dimanche soir, 23 heures dans le virage Brice Taton du Stadium, la déception régnait dans le camp toulousain. Tout avait pourtant si bien commencé quelques heures plus tôt place de la Daurade et pourtant, cette nouvelle rencontre du TFC à domicile face à Marseille fait vraiment mal.

Mal au classement puisque les hommes de Mika Debève restent 17èmes, avec seulement un petit point d’avance sur Troyes et Lille, respectivement 18 et 19èmes. Retour sur une soirée qui avait tout pour être parfaite.

Un cortège tout en violet !

 

Les organisateurs avaient prévenu, dimanche Tous en Violet à 18 heures au quai de la Daurade pour un cortège jusqu’au Stadium. Le but étant de montrer à nos pitchounes que le peuple Violet est derrière eux et les soutient pour la réception de l’OM. Et ce fût chose faite. Plusieurs centaines de supporters étaient présentes au rassemblement, tous vêtus de violet !

info toulouse

Après quelques chants sur les quais de la Daurade en attendant le feu vert des autorités, le cortège s’élance en direction du Stadium. Fumigènes, drapeaux, écharpes, tout était là pour faire un beau cortège. Les toulousains se pressaient aux fenêtres pour voir passer le cortège et encourager les Violets et les supporters du cortège les remerciaient à leur façon en scandant « Le balcon, avec nous ! Le balcon, avec nous ! ».

info toulouse

Après une heure de marche, tout le monde se retrouvait aux environs de 19h30 sous le pont du Stadium pour l’arrivée des joueurs. L’écho créé par le pont, les fumigènes et la fougue des supporters étaient impressionnants. De mémoire de supporters, il y avait longtemps que l’on n’avait pas vu une telle ferveur violette en dehors du stade. Depuis Angers peut être …

Lafont et Mandanda, grande classe

Sur le terrain, les espoirs violets sont vite retombés. Tout d’abord vu le nombre de supporters « marseillais », originaires des plus célèbres quartiers de cité phocéenne tels que Tarbes, Albi, Montauban voir même des Minimes ou de Croix-Daurade … Puis ensuite par ce diable de Lucas Ocampos, qui reprend du droit une déviation de la tête de Luiz Gustavo sur un coup franc de Lopez à la 10ème minute. Les toulousains, emmenés par un Gradel en feu égalisent quelques minutes plus tard grâce à Mubele, à la retombée d’un centre de Sylla. Un bel enchainement de Sanogo sur la barre à 34ème minute aurait pu donner au match une toute autre tournure.

C’est alors au tour des gardiens de s’illustrer. Mandanda et Lafont vont réaliser des parades de grande classe en deuxième mi-temps. Le marseillais, par trois fois (47ème, 62 et 63ème) va écœurer les attaquants toulousains, tandis que le gardien réalise un double sauvetage extraordinaire devant Germain et Gustavo à la 74ème. Quand on voit de quoi est capable le portier toulousain, on se dit qu’il ne va malheureusement pas rester longtemps dans les cages toulousaines.

Les marseillais, par l’intermédiaire de Mitroglou à la 79ème, finissent par l’emporter. Très rageant pour tout le peuple violet venu une nouvelle fois en masse. Il faudra absolument les trois points face à Strasbourg le weekend prochain pour rester dans la course au maintien.