Weekend contrasté pour les Toulousains

by romain / avr 30, 2018 / 0 comments

Les weekends se suivent et se ressemblent pour les deux clubs phare de la ville rose. Alors que le Stade Toulousain assure un quart de finale à domicile, le TFC s’enfonce dans la crise et voit ses poursuivants revenir à 2 points de lui. Quatre jours après le bon point ramené de Caen, la situation se complique pour les joueurs du Stadium. Retour sur le weekend du TFC et du Stade Toulousain.

Stade Toulousain, cette fois c’est la bonne

Depuis plusieurs semaines on vous le répète, le Stade Toulousain était presque en quart de finale (voir demi-finale) de TOP 14. Et bien ce lundi matin on peut le dire, le Stade Toulousain recevra le quart de finale de TOP 14 le weekend du 19 mai. Même si mathématiquement, le Stade est encore en course (comme Toulon) pour accéder directement à la demi-finale, la victoire bonifiée du Racing à Bègles ce weekend place les franciliens en position très favorable pour accéder directement en demi-finale. Reste à savoir qui de Castres, Pau, La Rochelle ou Lyon viendront à Ernest-Wallon défier les rouges et noir.

Côté match, le Stade Toulousain a fait … du Stade Toulousain. Dominant les soixante premières minutes avec une bonne mêlée et un jeu séduisant malgré les conditions météo dantesques du début de match. Un essai de Faasalele à la 30ème minute et on pense déjà que le Stade a fait le plus dur et va pouvoir dérouler le match. Mais comme d’habitude depuis le début de la saison, le Stade aura du mal à terminer son match. La Rochelle remet la marche avant et plante un bel essai par Victor Vito à la 66ème minute. Encore une fois, le Stade Toulousain tremblera, mais finira par l’emporter 19 à 14. A noter toutefois l’expulsion de Gilian Galan à la 80ème pour un coude en avant sur Victor Vito. Résultat, on aura encore surement le plaisir de voir les partants de cette année pour un dernier round à Ernest-Wallon. Fritz, Maestri, Doussain et David pourront fêter dignement leurs départs en cas de qualification en demi-finale.

Le TFC, ça sent la pizza …

Elle se rapproche, avec sa pâte fine, ses olives noires et sa sauce pimentée … Non ce n’est pas la dernière création de votre pizzaïolo, c’est la Ligue 2 Domino’s qui pointe le bout de son nez. Et rapidement ! On évoquait dans un précédent article les différents scénarios possibles pour les matchs du weekend, cela sera finalement le pire qui se produisit. Victoires de Troyes et de Lille et défaite du TFC. Par conséquence, les Violets n’ont plus que deux points d’avance sur Lille avant de les recevoir le dimanche 6 mai au Stadium.

Pourtant hier au Roazhon Park, les Toulousains ont montré un autre visage que face à Caen. Coach Debève avait choisi de remettre la même équipe que face à Caen et cela a bien failli fonctionner. Sans être exceptionnels, les Toulousains ont montré de l’envie et du potentiel à l’image de Sangaré qui a fait un bon match au milieu de terrain. Les pitchounes ouvrent le score sur un csc de Gnagnon à la 17ème. On aurait pu croire à un hold up parfait de la part des Violets, si la défense n’allait pas encore une fois se montrer fragile sur deux actions. Les Rennais accélèrent et égalise avant la mi-temps. Puis sur un contre assassin en début de deuxième mi-temps, les Rennais scellent le sort du match. Gradel, trop individuel, aura plusieurs fois l’occasion d’égaliser, mais manquera toujours la cible. A noter la bonne entrée de Mubele, qui apporta du dynamisme et de la technique après son entrée. Le TFC est toujours 17ème au classement de la Ligue 1, mais la dynamique semble ne plus être du côté du TFC.