détartrage chez le dentiste à Toulouse

Le détartrage dentaire est une opération qui revêt une importance capitale dans l’hygiène bucco-dentaire. Réalisé une fois par an, il permet de prévenir des pathologies plus graves comme la parodontite ou la gingivite. Qu’est-ce que le tartre ? Comment se forme-t-il ? Comment l’éviter ? Comment se déroule un détartrage ? Tous les éléments de réponse dans cet article.

Le tartre, c’est quoi ?

La plaque dentaire est un film, formé par les bactéries et la salive, qui se dépose sur les dents. Elle a tendance à se durcir avec le temps et à se transformer en tartre. Un brossage régulier des dents permet d’éliminer une bonne partie de cette plaque. C’est pourquoi cette opération quotidienne doit être pratiquée avec assiduité et en adoptant les bons gestes. En effet, la plaque dentaire, quand elle n’est pas éliminée, s’infiltre peu à peu sous les gencives et peut causer une pathologie sévère appelée gingivite.

Les débris d’aliments et la consommation de café et de cigarettes contribuent à ternir la couleur des dents et à la perte de leur éclat naturel. La minéralisation de la plaque dentaire et son durcissement forme le tartre, qui est un corps poreux et adhérent. C’est ainsi que se forment plusieurs microbes pouvant être à l’origine des caries et des maladies des gencives.

L’importance du détartrage pour la santé dentaire

Les techniques de détartrage utilisées par les dentistes en cabinet éliminent 100% du tartre résiduel. C’est pour cette raison qu’un détartrage annuel, en association avec un brossage régulier, est indispensable pour éviter des maladies graves.

Sans détartrage annuel, les bactéries s’installent entre la racine des dents et la gencive, rompant ainsi le lien entre ces deux éléments. Cela crée des nids à bactéries avec des conséquences plus ou moins graves. Le premier risque est la gingivite, qui est l’atteinte des gencives par les bactéries, entraînant des douleurs et un saignement facile. Encore plus grave, quand les bactéries arrivent jusqu’à l’os, cela peut causer une parodontite, qui peut aller jusqu’à déchausser la dent.

D’autre part, le détartrage effectué régulièrement prévient le développement des caries ou stoppe leur évolution. Le détartrage est une opération indolore, peu onéreuse et qui vous permet d’entretenir la santé de vos dents.

Outre les pathologies médicales qui peuvent être évitées, le détartrage donne un aspect esthétique aux dents, en leur restituant leur blancheur naturelle, notamment chez les fumeurs.

Pour résumer, un détartrage annuel, associé à un brossage régulier, renforce l’hygiène bucco-dentaire, crée un environnement sain dans la bouche, prévient les maladies et redonne au sourire toute sa blancheur.

Les techniques de détartrage

Pour éliminer la plaque dentaire qui s’est déposée entre les dents et les gencives (qu’on appelle tartre supragingival), plusieurs techniques sont disponibles en cabinet.

La méthode la plus fréquente est celle qui utilise les ultrasons. Le dentiste fait usage d’un embout métallique vibrant qu’il passe sur la surface des dents, ce qui permet de décoller le tartre. C’est une technique simple, indolore et qui ne présente pas d’effets secondaires. Après utilisation de l’appareil à ultrasons, le dentiste nettoie la surface des dents en pulvérisant de la poudre avec un aéropolisseur. Cette étape permet d’éliminer les tâches colorées dues à la consommation de tabac ou de café. Enfin, l’opération de détartrage se termine par un brossage et un polissage des dents à l’aide d’une pâte à polir.

Sinon, le dentiste peut utiliser des instruments mécaniques pour débarrasser les dents du tartre par un procédé de grattage. Enfin, il existe une technique basée sur les systèmes de sablage, qui projettent des particules de carbonate de calcium sur les dents en utilisant un jet d’eau. Cette dernière méthode est indolore et élimine le tartre efficacement.

Pour une personne qui a une bonne hygiène bucco-dentaire et dont les dents sont en bon état, la séance ne dure pas plus que trente minutes.

Comment prévenir l’apparition de tartre ?

Bien entendu, il est fortement recommandé de ne pas se contenter d’une consultation annuelle au cabinet du dentiste. Une hygiène parfaite de la bouche et des dents doit être adoptée pour éliminer un maximum de plaque dentaire.

Augustin Mayo, qui pratique en cabinet le détartrage à Toulouse, insiste fortement sur l’importance du brossage des dents pour réduire le dépôt de plaque et réduire la fréquence d’apparition du tartre. Le brossage est sans nul doute la clé de l’hygiène dentaire.

La brosse à dents électrique rencontre un grand succès car elle facilite l’élimination de la plaque dentaire et permet d’avoir le bon geste de brossage sans effort. Les micro-pulsations de la brosse à dents électrique et ses mouvements rotatifs sont très efficaces contre la formation de tartre. Avec un excellent rapport qualité-prix, elle fait économiser beaucoup d’argent et garantit moins de caries et de désagréments.

Autre arme contre le tartre, le jet dentaire est un atout nouvelle génération très à la mode, et de plus en plus présent dans les salles de bains. Il s’agit d’appareils bon marché qui ont une action ciblée et permettent d’aller chercher le tartre dans les endroits inaccessibles par la brosse à dents.

Qui est concerné par le détartrage et à quelle fréquence ?

L’apparition du tartre n’épargne personne, petits et grands sont concernés. Les jeunes n’ont pas toujours les bons gestes de brossage, et les moins jeunes peuvent avoir de mauvaises habitudes de consommation. Il y a des sujets plus concernés que d’autres, comme les fumeurs ou les grands consommateurs de thé ou de caféine.

De même, une mauvaise hygiène bucco-dentaire peut avoir des conséquences néfastes chez les sujets souffrant de maladies cardiovasculaires ou de diabète. Ces personnes ne doivent en aucun cas négliger la consultation annuelle chez le dentiste.

La fréquence recommandée pour un détartrage est une fois par an chez les patients qui n’ont pas de problèmes particuliers. Cette fréquence peut aller jusqu’à deux fois par an pour les personnes qui ont un terrain favorable de plaque dentaire.

Les personnes ayant déjà été atteintes de parodontite peuvent facilement présenter des récidives dès qu’un peu de plaque reste sur les dents. Ces sujets doivent prévoir des consultations plus rapprochées chez leur dentiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *